Compte rendu de « Republic of Equals »

J’ai publié dans l’édition d’automne 2018 de la revue Philosophique un compte rendu de l’excellent ouvrage d’Alan Thomas Republic of Equals. Il est maintenant en ligne ici. En voici le premier paragraphe :

Cet ouvrage ambitieux et érudit de la plume du philosophe britannique Alan Thomas est une contribution significative à la recherche sur le libéralisme, et plus généralement à la philosophie de l’économie. Dans celui-ci, l’auteur offre non seulement une perspective originale sur l’oeuvre du philosophe libéral John Rawls en y joignant plusieurs concepts issus de la conception républicaine de la liberté développée par Philip Pettit, mais il y défend aussi une conception nouvelle provenant du mariage de ces deux approches : le libéralisme républicain.


Compte rendu « Tax, Order, and Good Government. »

J’ai récemment écrit un bref compte rendu du livre d’Elsbeth Heaman, professeur d’histoire à l’Université McGill pour la revue Histoire Engagée. Vous pouvez lire le texte ici. Voici les premières lignes du texte.

Il peut être surprenant qu’un philosophe s’intéresse à un ouvrage d’histoire fiscale. On s’attendrait plutôt des philosophes qu’ils réagissent à des enjeux normatifs, comme la justification de l’impôt ou les enjeux entourant les paradis fiscaux. Dans son plus récent livre, l’historienne Elsbeth Heaman se garde bien d’une approche normative et privilégie plutôt l’analyse du discours politique sur la taxation au Canada. Cet aspect fait de son ouvrage une contribution historique utile pour les philosophes: elle y dissèque et discute ce qu’on a dit sur la fiscalité dans les décennies charnières de la construction du pays. L’auteure reconnaît d’entrée de jeu que son projet est ambitieux : présenter une histoire politique du Canada par le biais de la fiscalité.