Simplicité fiscale

Je discutais récemment avec un nouvel ami de la complexité de l’impôt. Nous évoquions à la fois les entreprises qui en font un modèle d’affaires et qui engagent des lobbyistes pour s’assurer que l’impôt ne soit pas plus simple ou plus clair (1, 2, 3). Nous partagions l’intuition qu’il y avait quelque chose de problématique… Poursuivre la lecture de Simplicité fiscale

Compte rendu de « Republic of Equals »

J’ai publié dans l’édition d’automne 2018 de la revue Philosophique un compte rendu de l’excellent ouvrage d’Alan Thomas Republic of Equals. Il est maintenant en ligne ici. En voici le premier paragraphe : Cet ouvrage ambitieux et érudit de la plume du philosophe britannique Alan Thomas est une contribution significative à la recherche sur le… Poursuivre la lecture de Compte rendu de « Republic of Equals »

Compte rendu « Tax, Order, and Good Government. »

J’ai récemment écrit un bref compte rendu du livre d’Elsbeth Heaman, professeur d’histoire à l’Université McGill pour la revue Histoire Engagée. Vous pouvez lire le texte ici. Voici les premières lignes du texte. Il peut être surprenant qu’un philosophe s’intéresse à un ouvrage d’histoire fiscale. On s’attendrait plutôt des philosophes qu’ils réagissent à des enjeux… Poursuivre la lecture de Compte rendu « Tax, Order, and Good Government. »

Le républicanisme monarchique ou le républicanisme scandinave

On a tendance, souvent à raison, à opposer républicanisme et monarchie. Cette dernière, le pouvoir d’un seul, du monarque, est appartement antithétique à l’idéal républicain fondé sur la liberté de l’individu de la domination arbitraire d’un autre. D’où le curieux intérêt de la contribution de Håvard Friis Nilsen au républicanisme. Dans un article qu’il publie… Poursuivre la lecture de Le républicanisme monarchique ou le républicanisme scandinave

La liberté et l’espace

Poser la question de l’organisation sociale des humains qui vivront peut-être un jour dans l’espace implique de réfléchir au type de régime qui sera en place. Tendra-t-il vers la démocratie ou plutôt vers la tyrannie? Pour l’astrophysicien britannique Charles S. Cockell (personnage fascinant s’il en est un), cette question implique d’abord une réflexion sur les… Poursuivre la lecture de La liberté et l’espace

L’entreprise, son origine, ses coûts

Je vous offre parfois ici de brèves réflexions sur des sujets que j’effleure dans mes recherches. Voici une très brève note sur ce qu’est une entreprise. De nos jours, l’approche dominante en ce qui concerne la définition de ce qu’est une entreprise est ce qu’on appelle l’entreprise comme « nexus de contrat ». C’est l’idée… Poursuivre la lecture de L’entreprise, son origine, ses coûts

La diversité de la démocratie

Je suis récemment tombé sur un article d’un philosophe et historien très populaire, Yuval Noah Harari, qui présente de manière claire et percutante les effets potentiellement transformateurs des nouvelles technologies, notamment sur nos structures politiques. Dans ce texte, il montre que les nouvelles technologies, notamment l’intelligence artificielle et le «big data » menacent les «… Poursuivre la lecture de La diversité de la démocratie

La démocratie des parties prenantes

Dans mes recherches, je suis tombé sur un bref échange entre Moriarty et Barbeau dispersés dans quelques revues académiques d’éthique des affaires. Le thème m’a rapidement interpelé. La discussion a été lancé par l’article de Jeffrey Moriarty, prof à Bentley University, sur la démocratie des parties prenantes. Ce texte défendait l’idée que s’ils voulaient être… Poursuivre la lecture de La démocratie des parties prenantes

Le sort et l’entreprise

Dans la vie académique, il arrive souvent de tomber sur des articles mous, ennuyeux, répétitifs ou simplement inintéressants. Ça fait partie du métier pourrait-on dire. Néanmoins, il arrive parfois l’inverse, c’est-à-dire que l’on tombe par le plus grand des hasards sur un texte qu’on aurait voulu écrire, qu’on aurait peut-être pu écrire, mais qui montre… Poursuivre la lecture de Le sort et l’entreprise

Le républicanisme machiavélien

« […] car l’ambition des grands est telle, que si dans un État on ne s’efforce, par tous les moyens et par toutes les voies, de l’écraser sans pitié, elle l’entraîne bientôt dans sa chute. » Machiavel, Discours sur la première décade de Tite-Live, I, XXXVI On accuse parfois le républicanisme d’être un courant politique… Poursuivre la lecture de Le républicanisme machiavélien